Page Ecologie

Les pollutions secondaires dues au dioxyde d'azote

La formation des pluies acides

Le dioxyde d'azote est formé dans les moteurs à combustion des voitures. La réaction chimique entre le dioxygène de l'air et le diazote de l'air a lieu à très haute température dans les moteurs des voitures.

Première étape : transformation du dioxyde d'azote

Le dioxyde d'azote réagit avec la pluie et la vapeur d'eau atmosphérique pour former de l'acide nitrique.

dioxyde d'azote + eau -> acide nitrique + monoxyde d'azote

[3NO2 + H2O -> 2HNO3 + NO]

Seconde étape : mise en solution de l'acide nitrique

L'atmosphère est donc chargé en acide nitrique qui se retrouve dans les pluies.

Dans l'eau, cet acide (mis en solution) forme des ions hydrogène responsables de l'acidité des pluies, et des ions nitrates.

acide nitrique (en solution)-> ion hydrogène + ion nitrate

[HNO3 (en solution) -> H+ + NO3]

Les effets des pluies acides sur l'environnement :

Ces pluies acides dont le pH qui est de l'ordre de 4 peut atteindre 2.

Les arbres sont particulièrement sensibles aux pluies acides. Leurs feuilles ou leurs aiguilles tombent prématurément, leurs racines deviennent clairsemées, leur croissance est ralentie et, la plupart du temps, ils finissent par mourir.

Les pluies acides acidifient les lacs (le pH baisse). La faune et la flore disparaissent peu à peu : les poissons meurent ou ne se reproduisent plus.

Les monuments ne sont pas épargnés : le calcaire et l'acier sont attaqués et un grand nombre de monuments sont actuellement en danger (le Parthénon à Athènes, la Tour de Londres...).


Retour à la page "dioxyde d'azote"

Retour à l'impact environnemental de la combustion des carburants

Retour au tableau de navigation